La cité-jardin du Rondeau-en 1924 à Grenoble
Années 20

Naissance du logement social à Grenoble

En France l’idée d’habitation abordable pour les classes populaires est en progression. À Grenoble le 15 mai 1920 le Conseil Municipal, sur l’initiative de son Maire Paul MISTRAL, crée l’Office Public d’Habitation à Bon Marché.
Venez écouter l’histoire des origines du logement social grenoblois.

Une visite-lecture avec Marie Hélène Gendrin, conteuse des Arts du récit

Site : Ancienne mairie de Grenoble – Jardin de ville
Date de la visite : 31 Janvier 2019 à 12h et 13h15
Lieu : Maison de l'international - 1 rue Hector Berlioz - Grenoble
separateur
Ces années là !

Naissance de l’Office Public d’Habitation à Bon Marché de Grenoble

-
La situation précaire du logement ouvrier s’aggrave après la guerre de 1914-1918, avec le développement industriel de la ville.

L’OPHBM est donc crée : « c’est un établissement public placé auprès d’une commune… chargé de l’aménagement et de la création d’habitations à bon marché, de l’assainissement des maisons existantes, de la création de cités-jardins… et de la gestion de ces immeubles ».

En 1924 les premiers locataires emménagent à la cité-jardin du rondeau : 206 logements répartis en 80 petits immeubles de 4 logements chacun. Chaque immeuble dispose d’un jardin de 250m². L’ensemble comprend également 8 commerces et 2 lavoirs collectifs.

le logement ouvrier après 1914

Logement ouvrier - début XXe siècle

Paul Mistral, Maire de Grenoble

Paul Mistral